Lectures & Cie

Débat poésie & politique mardi 7 mars 2017 avec :

Anne KAWALA, poète et performeuse

Stéphane BOUQUET, écrivain, scénariste et critique de cinéma

Marc PERRIN, écrivain

animé par Paul de Brancion & Jacques Fournier

 

& Lecture par des membres de l’Union des poètes et compagnie & de Poésie en liberté

 

 

Nos défaites, voyez-vous, / Ne prouvent rien, sinon Que nous sommes trop peu nombreux / À lutter contre l’infamie, Et nous attendons de ceux qui regardent / Qu’ils éprouvent au moins quelque honte. Bertolt Brecht

 

Café associatif La Commune

3 rue d’Aligre – Paris 12e

Métro : Gare de Lyon ou Ledru-Rollin

 

Avec la collaboration de Poésie en liberté

Entrée libre dans la limite des places disponibles

Adhésion souhaitée à l’Association La Commune libre d’Aligre : 5 €

Site : www.cl-aligre.org

Le Capital des Mots : association et revue en ligne, organise une lecture publique "Melting Poètes 2" sur le thème Voyage(s)

 

Mardi 10 Janvier 2017 à 19h15 précises

A la Galerie de l'Entrepôt : 7 rue Francis de Pressensé - 75014 Paris

Métro Pernety

 

Sites :

http://www.lentrepot.fr/Melting-Poetes-2.html

http://www.le-capital-des-mots.fr/

Le festival Paris En Toutes Lettres (du 10 au 21 novembre 2016)

 

Est fondé sur les hybridations entre les genres littéraires et les formes artistiques ainsi que sur les résonances entre la géographie parisienne et sa vie littéraire. Il se déploie dans une vingtaine de lieux. À travers ce foisonnement de propositions, c'est à un Paris résolument vivant et traversé de littérature que le festival donne voix.

 

Il revisite l'actualité littéraire en lectures (Gaël Faye, Laurent Gaudé, Philippe Vasset, Véronique Ovaldé, David Vann, Yasmina Reza...) et rencontres (Sylvain Tesson, Marie NDiaye, Jonathan Coe, Javier Cercas...). Il fait une large place aux créations mêlant musique et littérature (Robi & Sylvia Plath, O et Histoire d'O, Brigitte Fontaine & Kateb Yacine, Radio Elvis & Jack London, Bertrand Belin, Maissiat...), s'ouvre au rap (création rap & littérature, présentation d'une anthologie du rap) et, bien entendu, donne rendez-vous pour son fameux bal littéraire.

 

Le festival est aussi une façon d'explorer Paris et de découvrir des formes parfois étonnantes : un banquet houellebecquien à La Bellevilloise, « Revoir Paris » avec Schuiten & Peeters, « se perdre à Paris » durant une promenade vers un lieu tenu secret, entendre Paris par coeur de Ludovic Janvier par Jacques Bonnaffé, prendre le bus 72 avec Vincent Josse et ses photos volées, écouter Jaurès au Panthéon durant une lecture-concert sous casques...

 

Enfin, nous ne pouvions ignorer le premier anniversaire des attentats. Avec l'Institut du Monde Arabe, nous proposerons donc aux parisiens une « Nuit de la Poésie » qui débutera le 12 novembre à 19h et nous emmènera jusqu'au lever du soleil, le 13 novembre.

 

Après cette période festivalière, nous poursuivrons avec la chanteuse L, Arlt & Christophe Manon, Pascal Comelade, les Sonnets de Shakespeare (par Frédéric Boyer, Denis Podalydès et Clémence Poesy), Pierre Reverdy (par Patrick Mille et Florent Marchet), Virginia Woolf (par Anna Mouglalis), Onuma Nemon, Gonçalo M. Tavares & Mathias Énard, Florence Noiville & Hédi Kaddour, des explorations (la « ville du futur » avec des chercheurs et des auteurs, Detroit avec Marianne Rubinstein et l'Institut Français), des revues (Feuilleton, IntranQu'îllités)...

 


Source : Maison de la Poésie - Olivier Chaudenson, directeur

Site : http://www.maisondelapoesieparis.com/

 

Samedi 12 novembre dès 19h : nuit poétique à l'Institut du Monde Arabe à Paris.

 

Camélia Jordana participera à la Nuit de la poésie à l’institut du Monde Arabe.

 

Dès premières heures nocturnes jusqu'au lever du soleil, la rime sera louée, le beau vers célébré.

De 19 heures samedi au lendemain à très exactement 7h57, la Nuit de la Poésie vous tend les bras à l’Institut du Monde Arabe. L’événement, organisé dans le cadre du Festival Paris en toutes lettres, fera la part belle aux poètes en tous genres, qu’ils soient chanteurs, clameurs, comédiens ou auteurs.

 

Pour ouvrir les festivités, une ex-ministre férue de poésie : Christiane Taubira. L’ancienne garde des Sceaux donnera le La, clamera les premiers vers, partagera quelques textes avant diverses lectures et scènes ouvertes.

 

Ravissement des oreilles, la poésie sera aussi olfactive grâce à la rencontre inattendue entre textes et parfums (à 21h). A minuit, place au micro, aux enchanteresses des mots avec des lectures données par plusieurs chanteuses comme Camélia Jordana, Raphaële Lannadère (connue aussi sous le pseudo L) ou Jeanne Added. Leur collège Bastien Lallemant proposera, lui, une heure plus tard une étonnante « sieste acoustique ».

 

Alors que la nuit étirera ses bras, des poèmes syriens résonneront vers 2h du matin. Des mots, des mots, toujours des mots et au bout, tout au bout de la nuit, un rayon, puis deux, puis trois. Le jour se lèvera.

Il sera alors temps de partir se coucher, l’esprit comme apaisé par tant de poésies.

 

I.M.A. 1, rue des Fossés Saint Bernard 75005 Paris.

ACCES LIBRE DANS LA LIMITE DES PLACES DISPONIBLES.

Se renseigner : www.maisondelapoesieparis.com

 

Source : leparisien.fr

Melting Poètes avec l'association Le Capital des Mots : le 20 septembre à 19h15

à la Galerie de l'Entrepôt, 7 Rue Francis de Pressensé, 75014 Paris

 

Eric Dubois est l'auteur de nombreux livres de poésie aux éditions Le Manuscrit, Encres Vives, Hélices, Publie.net, L'Harmattan, Unicité, depuis 2001.

 

Marie Volta est une auteure de poèmes, essais, récits et interprète et autres chansons. Elle est organisatrice pendant sept ans, du festival Intégrale Brassens1, qui se tient à Paris depuis 2006.

 

L'association "Le Capital des Mots" (du nom éponyme de la revue en ligne) dirigée par le poète Eric Dubois et la chanteuse et poétesse Marie Volta, dont le but est de promouvoir la poésie et les écritures contemporaines dans les médias, le web, les bibliothèques et les librairies etc. explorera dans la soirée "Melting Poètes" les multiples facettes du thème à la fois ancestral et contemporain de l'exil.

 

A l'heure où des guerres déchirent encore la planète, où les peuples entiers se déplacent, il est bon de rappeler l'urgence et la pertinence de la cause des réfugiés. Mais l'Exil peut être aussi intérieur, intime, au coeur de l'être, c'est ce que la troupe de poètes, diseurs, chanteurs esssaiera aussi d'approfondir.

 

Avec Marie Volta, Pascal Hermouet, Eric Dubois, Nicole Barrière, Marc Havet (sous réserve) et d'autres invités surprise ...

 

http://www.lentrepot.fr/Melting-Poetes.html

«L’ENTROUVERT» : Samedi 11 juin de 18h à 20h

 

Vous êtes tous invités, membres de l’Union des poètes & Cie et non membres, à lire vos propres textes ou ceux qui vous ont touchés.

 

« Nous ne pouvons vivre que dans l’entrouvert, exactement sur la ligne hermétique de partage de l’ombre et de la lumière... » René CHAR

 

Au : Café de la Mairie- Place St Sulpice - 75006 Paris

Métro Saint-Sulpice, Mabillon, Saint-Germain-des-Prés

 

Afin qu’il y ait du temps pour tous, chaque lecture ne doit pas excéder 2 minutes (un poème d’une page maxi.)

Nous comptons sur votre présence et celle de vos amis, n’hésitez pas à faire circuler cette invitation.

Samedi 14 mai 2016 à 16 h30: rencontre avec Françoise Hàn, Alain Guillard et les éditions Jacques Brémond

 

Lectures des dernières parutions aux éditions Jacques Brémond :

Ce pli ouvert de Françoise Hàn

La mouette le dira mieux que moi d’Alain Guillard

 

Au Théâtre des Déchargeurs : 3, rue des Déchargeurs, 75001 Paris

 

Rencontre organisée par Le Printemps des Poètes, avec Emmanuelle Leroyer

 

Entrée libre sur réservation en ligne sur :

http://www.lesdechargeurs.fr/structures/le-printemps-des-poetes

ou par téléphone : 01 42 36 00 50 (de 16 à 22 h)

 

Compte rendu du débat : « Que peut la poésie aujourd'hui ? »

15 Mars 2016 à « La Guillotine » -Montreuil

 

Le « débat-lecture » organisé par l’Union des poètes & Cie s’est déroulé dans les locaux très originaux de « La Guillotine », à Montreuil, en présence de son directeur, Monsieur Philippe Burin-des-Roziers.

 

Malgré la fraicheur de la salle, la séance a été extrêmement chaleureuse, réunissant une bonne quarantaine de personnes pour un débat où malheureusement Judith Balso n’avait pu, pour des raisons personnelles, être présente. Elle nous avait néanmoins adressé un court texte que le Président a lu en début de séance.

 

Après une présentation du Président, la soirée s’est déroulée en deux parties : le débat en lui-même, qui réunissait Yves Boudier, Guillaume Métayer et Jean-Pierre Siméon, puis une deuxième partie consacrée à la lecture.

 

Animé par Jacques Fournier, secrétaire de l’Union des poètes & Cie, le débat a été attentivement suivi par un auditoire très intéressé. Jean-Pierre Siméon y a exposé la philosophie « optimiste et volontariste » qu’il exprime dans son livre intitulé « La poésie sauvera le monde ». Guillaume Métayer a évoqué Voltaire et la poésie hongroise. Yves Boudier a, quant à lui, introduit dans le débat une dimension posant la question de la conjonction de l’expérience limite du langage et de ce que peut la poésie face aux réalités politiques du monde. Cette dimension a amicalement côtoyé celle, chaleureuse, sympathique, et connue, d’une conception peut-être plus métaphysique de la poésie. Le débat a été convivial et enrichissant et s’est conclu par les questions des participants.

 

La seconde partie consacrée aux lectures par les membres de l’Union des poètes & Cie a permis de découvrir et d’entendre des textes d’horizons très différents, et toujours de qualité.

 

La soirée s’est terminée autour d’un repas de très grande qualité biologique proposé par La Guillotine.

 

Ce premier débat fut un succès. L’essai fut réussi pour« Lectures & Cie ».

Lecture musicale par Marianne Auricoste et Dominique Bertrand, le 5 avril à 19h15 à L’Entrepôt

Présence d’Octavio Paz

 

7 rue Francis de Pressensé 75014 Paris, Métro : Pernety

Renseignements : 01 45 40 64 75 ou animation@lentrepot.fr et www.lentrepot.fr

Dans la galerie / Libre Participation

 

Marianne Auricoste débute au théatre, puis se consacre au rayonnement de la poésie et des nouvelles contemporaines de tous les pays. Elle crée l’association Le Champ des mots et organise de nombreuses tournées de récitals de poèmes.

 

Dominique Bertrand est musicien voyageur et écrivain, explore les lois de la résonance et les effets psycho-acoustiques dans différents domaines de recherches. En chemin, il croise plusieurs traditions des Arts de l’Écoute (Inde, Tibet, Kabbale, Chamanisme mexicain...)

 

Écoute -moi comme on entend la pluie

Octavio Paz est né à Mexico. Il est aujourd’hui le plus grand poète d’Amérique Latine et un théoricien hors pair de la littérature. Ambassadeur du Mexique en Inde pendant de longues années, il n’a cessé de confronter la conception occidentale de la création à celle de l’Orient. Il a donné de nombreuses conférences dans diverses universités d’Europe et d’Amérique. Son œuvre poétique abondante est publiée aux Éditions Gallimard.

 

Coda

Aimer, c’est peut-être apprendre

A marcher dans ce monde.

Apprendre à nous tenir tranquilles Comme le chêne et le tilleul de la fable. Apprendre à regarder.

Ton regard est comme un semeur.

Il a planté un arbre.

Je parle

parce que tu fais trembler les feuilles.

Lecture dédicace de Eric Dubois, le 16 Mars 2016 de 18h30 à 20h30, à l'Espace Christiane Peugeot

Son livre de poèmes "Chaque pas est une séquence" aux éditions Unicité.

 

62 Avenue de la Grande Armée, 75017 Paris.

 

Lectures de Jean-Albert Guénégan, dans le cadre du Printemps des poètes 2016

 

Le 5 mars à la bibliothèque patrimoniale de Morlaix à partir de 14 h 30.

A la suite à un don d’un particulier de lettres inédites de Tristan Corbière, poète morlaisien à la ville de Morlaix, lectures des lettres accompagnées de poèmes extraits de son oeuvre unique Les amours jaunes et Le casino des trépassés.

 

Le 6 mars à la médiathèque de Plouider à 15 h 30.

Lectures de quelques uns de ses poèmes ainsi que ceux d'Angela Duval, René Guy Cadou et Xavier Grall.

 

Le 12 mars à la médiathèque Angela Duval de Plougastel Daoulas.

Lecture de l’oeuvre de Maram al Masri, poète syrienne, dans le cadre de la semaine de la femme dans l’écriture et l’engagement.

Union des Poètes & Cie

Lecture spectacle sur le thème de Grécité - Après l’épreuve et autres poèmes, le 23 février à 19h15 à L'Entrepot.

Présence de Yannis Ritsos et de Jacques Lacarrière, avec Marianne Auricoste & Sylvia Lipa Lacarrière, accompagnées au chant par Elisa Vellia

 

7 rue Francis de Pressensé 75014 Paris - Métro : Pernety

Renseignements : 01 45 40 64 75 ou animation@lentrepot.fr et www.lentrepot.fr

 

D’arbre en arbre et de pierre en pierre Ils ont traversé le monde, Sur un oreiller d’épines Ils ont traversé le sommeil Apportant la vie comme un fleuve Dans leurs deux mains fanées. Grécité (extrait)

 

En mai 1974, alors que la dictature règne sur la Grèce, Jacques Lacarrière se demande ce qu’il peut faire pour témoigner en faveur de la culture et de la démocratie grecques, réduites au silence. Sa réponse passe par la poésie, Plus précisément par la voix du poète Yannis Ritsos dont il a traduit l’un des chants, publié en français sous le titre Grécité (Éditions Bruno Doucey).

 

Yannis Ritsos (1909 - 1990 à Athènes) est considéré comme l’un des plus grands poètes de la Grèce

contemporaine. Il a publié une quarantaine de livres.

 

Jacques Lacarrière (1925- 2005) est écrivain, poète, essayiste et helleniste de renommée mondiale, est l’auteur, entre autres, de : L’été grec, Les hommes ivres de Dieu, La poussière du monde et Chemin faisant.

L'Union des Poètes & Cie vous invite à la lecture Fêtes, vendredi 16 décembre à 19h, au Café de la Mairie, 8 place Saint Sulpice - 75006 Paris.

 

Textes choisis et lus par ses membres à l’issue de son Assemblée générale.

 

Entrée libre.

Bernard Stiegler et Dominique Dou vous invitent: Halle Saint Pierre Auditorium Paris

à 17 h au 2 rue Ronsard Paris 18ème (métro Anvers, bus n° 30, 54, 85)

 

LECTURE vendredi 16 DECEMBRE 2016

par Dominique Dou

d’extraits du poème SENTINELLE

Poème précédé des Carnets

 

Préface de Bernard Stiegler (extrait)

Il y a sept ou huit décennies, avant la Deuxième guerre mondiale, Saint-Pol-Roux notait les feuillets qui, rassemblés sous le titre Vitesse, considéraient la 7, c’est à dire la traction Citroën, notamment.

La poésie entrait ainsi plus loin – sans le savoir – dans l’épreuve de l’Anthropocène qui aurait commencé selon le débat public il y a environ 250 ans, connaissant depuis une vingtaine d’années un nouvel épisode : une accélération menant selon les uns vers le « transhumain », selon d’autres vers « la sixième extinction de masse », dont celle de l’espèce humaine.

N’entrons pas ici dans la question de savoir laquelle de ces hypothèses, ou une tout autre, il faudrait suivre – non parce que ce n’en est pas le lieu, mais parce que cela nécessiterait trop de pages, en cela précisément que ce n’est écrit nulle part et que ce n’est ni une simple affaire de géologie, ni une simple affaire de « technologie » : c’est une affaire de poésie. Ainsi fait cette Sentinelle.

 

L’auteur Dominique Dou

Dominique DOU vit et écrit en France. Elle tient des carnets depuis l’âge de quinze ans. Elle a fait des études littéraires, cinématographiques et d’histoire de l’art. Elle a d’abord publié dans la presse écrite puis réalisé des courts métrages.

A partir de 2003, elle décide de tout arrêter pour écrire en vue de publier.

En 2008, Dumerchez éditeur publie son premier livre de poèmes L’Energie de l’erreur avec une couverture du peintre Bernex puis en 2013 Dans le Morde avec une couverture du peintre Fromanger et une introduction de Jean-Pierre Faye. En 2014, l’éditeur Daniel Leuwers publie, dans sa série des « livres pauvres », son poème Grille d’humain en collaboration avec la plasticienne Eva Wellecz.

Entre temps, outre des lectures publiques (Marché de la poésie, Chapelle des Récollets, Printemps des poètes, le Chant des mots d’Angers), elle a publié des poèmes dans les revues : Le Frisson esthétique, Vox diaboli, L’Anthologie poétique 2008, Siècle 21, Le Calendrier poétique 2011, Multitudes, Triages, N 4728, Po&sie. Et des textes dans : Poezibao, Le Matricule des anges, La Quinzaine littéraire, Ars industrialis, Empreintes.

 

Quelques mots…brève biographie de Bernard Stiegler

Bernard STIEGLER, philosophe, Docteur de l'EHESS, Directeur de l'IRI du centre Georges Pompidou, professeur à l'Université de Londres, professeur associé à l'UT de Compiègne, professeur à l'école Polytechnique de Zurich, président d'Ars industrialis, membre du Conseil National du Numérique est l'auteur de très nombreux ouvrages dont  Mécréance et discrédit (tomes 1, 2, 3 de 2004 à 2006), Prendre soin de la jeunesse et des générations (2008), De la misère symbolique (tomes 1 et 2, 2004 à 2005), L'Ecole, le numérique et la société qui vient (2012), La Société automatique (tome 1) L'Avenir du travail (2015).

Lectures le 26 janvier à 19h30 à la librairie La Lucarne des Ecrivains, une sélection de livres récemment publiés aux éditions LansKine. Manuel Daull lira des extraits de La Vie à l'usage, Paul de Brancion lira des extraits de Qui s'oppose à l'Angkar est un cadavre et de son dernier ouvrage Concessions chinoises. Enfin Christophe Lamiot Enos lira un extrait de Sept Lettres de Crète.

Entrée libre

Adresse : 115 rue de l'Ourq - Paris 19eme.

 

Lecture le samedi 4 mars à 18h30 : Danny-Marc et Jean-Luc Maxence vous invitent à partager les poèmes de Frédérique Kerbellec, extraits du recueil qui vient d’être publié aux Editions du Nouvel Athanor, sous le titre Lunes mendiantes à la LIBRAIRIE L’AUTRE LIVRE - 13 rue de l’Ecole Polytechnique - 75005 Paris